Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : desgoutsetdescouleurs
  • : Passionné de littérature, j'écris des nouvelles et autres textes courts. J'ai aussi commis deux romans dont un qui vient de sortir sur Atramenta.net : le long chemin de l'oubli. il est aussi en vente sur Amazon et dans toutes les librairies, digne de ce nom. J'affectionne aussi le dessin,la peinture : Aquarelle-Pastel-Huile, la sculpture sur bois.portraits de leo ferré, brassens. sculpture sur bois
  • Contact

Recherche

Pages

11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 18:14

L’éclair au chocolat

Impossible de dire si son visage exprimait plus d’émotion que d’effroi. Elle n’en revenait pas.

Alors qu’elle faisait ses courses, elle l’avait croisé en ville…

Elle avait fini par rentrer chez elle, mais elle était tellement subjuguée, que sa seule réaction fut de s’asseoir sur une chaise à rêvasser… À quoi d’autre pouvait-elle bien penser ?

Au bout de quelques minutes, elle se ressaisit un peu, reprit peu à peu ses esprits, il était alors presque midi, l’heure du repas. Elle se demanda ce qu’elle allait bien pouvoir préparer, en oubliant que justement elle venait de rentrer des courses !

Elle sortit ses achats du cabas et les étala sur la table de la cuisine comme sur un étal de marché. Se trouvait là : un lot de divers légumes – carottes, salade… –, un paquet de riz, des chips, des plats préparés divers, un steak dans son emballage, une baguette de pain et un éclair au chocolat dans une petite boîte en carton.

Elle entreprit d’éplucher ses carottes pour ensuite les râper, cela ferait bien son entrée. Il ne lui restait ensuite plus qu’à faire cuire son steak et à piocher dans son paquet de chips. À peine avait-elle fini de tout préparer qu’elle se rendit compte qu’elle avait oublié de préparer la salade. Cela ne la tracassa pas ; ce sera pour ce soir se dit-elle ! Elle s’attabla devant ce qu’elle avait concocté, sans vraiment d’appétit. C’était tous les jours la même chose, elle n’avait jamais eu le goût pour la cuisine, y préférant les plats préparés.

Du vivant de son mari et surtout depuis qu’il était à la retraite, c’était lui qui s’en chargeait.

Aujourd’hui, la plaie s’était ravivée. À peine six mois après sa disparition, elle venait de croiser un homme en tous points similaires, un vrai sosie. De plus, il lui avait jeté un regard appuyé. Elle l’avait même vu se retourner… Il marchait tranquillement avec à son bras une femme brune, comme elle.

Pendant quelques minutes, elle resta figée au milieu du trottoir, alors qu’il s’éloignait.

À ce moment là, elle se rappelait les bons moments qu’ils avaient pu passer ensemble et si tout n’avait pas été comme sur des roulettes, elle n’avait pas grand-chose à regretter. C’était une seconde noce pour l’un comme pour l’autre, elle aurait pu tomber plus mal…

Avec un brin de vague à l’âme et les yeux encore un peu embués, elle essaya de se détacher de ses souvenirs. Elle ouvrit machinalement le carton de pâtisserie, la gourmandise étant plus forte que tout, et son regard devint plus vif ; elle venait de retrouver un éclair… de lucidité !

Partager cet article
Repost0

commentaires